Les performances de James Luna : effets de présence, effets de culture

Jonathan Lamy

(i) James Luna est un artiste et performeur d’origine amérindienne et mexicaine né en 1950. Depuis plus de vingt ans, il a réalisé des performances, notamment en collaboration avec Guillermo Gómez-Peña, des installations, des sculptures, des toiles, ainsi que des œuvres de photo-performance et de vidéo-performance. Bien qu’il l’ait surtout présenté en Amérique du Nord, son travail est reconnu internationalement. Récemment, James Luna a participé à la Biennale de Venise en 2005 et à la Rencontre internationale d’art performance de Québec en septembre 2006. Sur son site web personnel (www.jamesluna.com), Luna se décrit comme «a multimedia installation and performance artist based on the La Jolla Indian Reservation, California». Cette phrase est tirée d’un texte qu’il a intitulé «Allow Me to Introduce Myself», d’abord paru dans Canadian Theatre Review, qui résume sa démarche artistique. James Luna s’y montre critique par rapport à la vision souvent réductrice ou mercantile de l’art amérindien.

Document de travail (présentation), Groupe de recherche « Performativité et effets de présence », 2006.

Détails